Sous-traitance comptable, comment gérer les frais ?

Sous-traitance comptable, comment gérer les frais ?

Comme partout en Europe et dans le reste du monde, la sous-traitance comptable a le vent en poupe en Belgique. Les entreprises préfèrent se tourner vers ce genre de solution afin de non seulement minimiser les frais, mais aussi assurer une bonne tenue des livres comptables de l’entreprise. Mais à l’instar de n’importe quelle prestation de service, l’externalisation comptable engage des frais. Comment les gérer ? Là est la question.

En quoi consiste la sous-traitance comptable ?

La sous-traitance comptable ou l’externalisation comptable est le fait de faire appel à un Expert-comptable à Ixelles pour la gestion de la partie financière de l’entreprise. Au lieu d’engager un comptable salarié classique, vous devez engager un cabinet extérieur qui prendra en charge les finances et la tenue des livres compta de votre société.

Très en vogue depuis quelques années, la sous-traitance comptable permet notamment de réduire les frais de gestion d’une entreprise, tout en garantissant une bonne tenue des finances. Le cabinet se chargera de tout le volet financier, à l’instar justement des comptables salariés classiques. Il sera en charge de l’inscription des débits et crédits de l’entreprise, du payement des charges, de la préparation des audits et des investissements divers et variés, du suivi des dossiers financiers, et même ceux auprès des banques, etc. Le tout respectera les normes imposées par la loi belge.

Il s’agit d’un contrat de prestation de service et non un contrat de travail classique. Il est donc plus facile à gérer et sujet à moins d’obligation sociale qu’un CDI ou CDD. De quoi séduire les grandes et petites entreprises.

Un devis personnalisé pour chaque entreprise cliente

Le cabinet comptable proposera un devis personnalisé pour chaque entreprise cliente. En effet, en échange de leur service, ce dernier exigera une commission qui non seulement sera basé sur le capital de l’entreprise en question et sa taille, mais aussi sur l’importance des tâches à accomplir dans sa gestion comptable. En d’autres termes, en jouant sur les différentes caractéristiques et l’exécution du contrat, ainsi que sur les prestations à réaliser, vous pourriez négocier un meilleur rapport qualité-prix pour votre sous-traitance comptable. Quoi qu’il en soit, les frais seront indubitablement à la charge du client.

Il s’agit de payement mensuel si vous comptez engager le prestataire sur du long terme ou un règlement à la fin de la prestation pour une mission éphémère. En tous les cas, pour un maximum de sécurité, un virement bancaire est de mise pour le payement de votre dû.

Le cabinet comptable prône le principe « satisfait ou remboursé ». Quoi de mieux pour le mettre en pratique que n’exiger le payement qu’à la fin de la prestation. Vous pouvez pour ce faire utiliser le capital octroyé par la banque ou vos capitaux propres. Tout dépend de votre situation financière. Il convient toutefois de dire que la sous-traitance comptable est beaucoup plus modique que d’engager un salarié classique. Ici, vous n’avez pas d’heures supplémentaires à régler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :